Menu

Billetterie
パートナーシップ

Chez nos partenaires - 2 > 22 juin. 2016 à 12h

REIJIRO WADA - Fruits défendus

Exposition - Centre international des Récollets

Exposition 

... Le temps passe et s’enfuit sans retour... (Tempus fugit)

L’oeuvre sculpturale de Reijiro Wada est traversée par les thématiques de la nature morte et du passage du temps. La nature morte est un leitmotiv récurrent dans nos collections européennes des XVIIe au XIXe siècles ; véritable topoi, surface de projection de notre propre finitude : vanité (Vanitas).

En japonais, la nature morte a été transcrite seibutsuga (静物画). Le premier caractère sei évoque la notion de calme et de contemplation ; tandis que butsu ce sont les choses ou objets : seibutsuga, ce sont les peintures de choses calmes, au repos. Or, chez Reijiro Wada, la nature morte prend une dimension dynamique. Les fruits ne sont plus calmes, au repos, mais littéralement projetés sur la surface verticale de verre.

Le geste - de « lancer » - laisse une trace. Durant le temps de l’installation, les fruits vont progressivement se décomposer, voire se dessécher-réduire puis tomber. L’interprétation de Reijiro Wada est donc fondamentalement en mouvement, évoquant le cycle de la nature et son renouvellement.

- Murielle Hladik  

REIJIRO WADA

Reijiro Wada (né en 1977 à Hiroshima, Japon, Sculpteur)

Lauréat du programme de résidences internationales Ville de Paris/Institut Français aux Recollets 2016

Depuis 2001, il déploie son activité créatrice en Europe principalement, autour de grands projets sculpturaux in situ incorporant une dimension temporelle.  

Une pièce représentative de ses débuts, VIA (2004), métamorphose les flux d’une cascade alpine dans le nord de l’Italie, ouvre la voie à un nouveau type de paysage en posant la question universelle du rapport entre l’homme et la nature, entre création et destruction.

Sa série Nature Morte initiée en 2006 emploie un dispositif particulier : on lance divers fruits dans une structure composée de plaques en verre trempé ou bien de plaques en laiton. La suspension puis la chute des fruits lancés dans l’air évoque de manière originale le concept de temps, et le destin de la nature qui ne peut échapper à la mort. Cette sculpture temporelle fut présentée au Musée de Georg Kolbe à Berlin à l’occasion de l’exposition VANITAS en 2014.

Plus récemment, la série Portal Landscape est composée de plusieurs couches de verre encadré de laiton, dans lesquelles sont injectés du vin rouge ou bien du brandy couleur d’or, cristallisant une pensée métaphysique de l’espace et du temps sous la forme abstraite d’un horizon.

Actuellement, Wada produit une installation de grande envergure, qui traite du thème du paradis perdu.  Cette structure faite de modules en verre trempé avec le corps humain et les fruits comme échelle de base, est en quelque sorte un panoptikon transparent.  Cette allégorie superpose une évocation fugace du paradis évoqué dans les mythes, avec le sentiment contemporain de vacuité inspiré par l’intuition d’une absence des dieux.  En incorporant des éléments architecturaux et jardiniers, cette installation cristallise les thématiques fondamentales de ce monde, entre dynamique, vie biologique et temporalité.

-  Naoki Yoneda (Curator,The National Art Center, Tokyo, Japon)

 

L’exposition est réalisée en partenariat avec la Mairie de Paris et l’Institut français,
ainsi qu’avec le soutien du Centre International des Récollets, du Café A et de la Maison de la culture du Japon

 

Plus d'informations sur cette page >

http://www.reijirowada.com

http://www.centre-les-recollets.com/actualites/fruits-defendus-reijiro-wada/

http://www.international-recollets-paris.org/contact-en.html


 

 

Centre international des Récollets

150-154 rue du Faubourg Saint-Martin 75010 Paris
+33 (0) 1 5326 21 00
contact@centre-les-recollets.com