Ecrire après la catastrophe

Conférence

ポスト3月11日の日本文学

Samedi 17 mars 2012 à 15h


Après le grand séisme de l’Est du Japon, comment la société japonaise a-t-elle évolué ? Quel est l’impact de cette catastrophe sur la littérature de l’Archipel ? Est-il plus difficile d’écrire pour les écrivains japonais depuis le 11 mars ?
A l’occasion du Salon du Livre qui se tiendra du 16 au 19 mars avec le Japon invité d’honneur, la MCJP réunit quatre écrivains japonais pour nous parler de la littérature nippone d’aujourd’hui.
C’est avec un premier roman érudit, L’Eclipse, que Hirano Keiichiro a reçu le prestigieux prix Akutagawa en 1999. Ce livre dont l’action se situe au XVe siècle en France a été un best-seller avec 400 000 exemplaires vendus. Egalement traduits en français, Conte de la première lune est le voyage d’un jeune poète romantique du XIXe siècle, et La dernière Métamorphose une variation mélancolique sur La Métamorphose de Kafka.
Talent précoce, Risa Wataya est lauréate à 17 ans du prix Bungei pour son premier roman Install. Deux ans plus tard, elle reçoit le prix Akutagawa avec Appel du pied. Dans une langue simple et fluide, ces deux romans décrivent le mal-être d’adolescentes avec une grande sensibilité.
Kaori Ekuni et Toshiyuki Horie participeront aussi à la rencontre.

Modératrice : Corinne Atlan, écrivain et tra­duc­trice.

Date

Informations pra­ti­ques
Petite salle (rez-de-chaus­sée)
Entrée libre sur réser­va­tion au
01 44 37 95 95 à partir du 17 ­fé­vrier
En par­te­na­riat avec les Bibliothèques de la Ville de Paris et le salon du livre
En japo­nais avec tra­duc­tion simul­ta­née en fran­çais

Maison de la culture du Japon à Paris

Conférences