Dairakudakan

Danse

Du jeudi 14 au samedi 16 novembre à 20h et Du jeudi 21 au samedi 23 novembre et du mercredi 27 au samedi 30 novembre à 20h

Des ren­contres auront lieu après le spec­ta­cle :

- Avec Takuya Muramatsu : le ven­dredi 15 ­no­vem­bre
- Avec Akaji Maro : le samedi 23 ­no­vem­bre et le ven­dredi 29 ­no­vem­bre


Depuis 1972, la compagnie Dairakudakan a largement contribué à la renommée internationale du butô avec ses créations baroques et spectaculaires où le grotesque côtoie le sublime.
Après avoir présenté Virus et Crazy Camel au Festival Montpellier Danse, Dairakudakan revient avec deux nouvelles pièces à la MCJP : Oublie tout, et souviens-toi et Symphonie M.
Oublie tout, et souviens-toi est une pièce chorégraphiée par Takuya Muramatsu, un des plus anciens danseurs de la compagnie qui nous avait impressionnés en 2009 avec sa pièce « Dobu ». Nous aurons également le plaisir de voir sur scène Maro Akaji, le leader charismatique de Dairakudakan, dans « Symphonie M ». Une pièce qui nous permettra de savourer les solos de ce grand maître de 70 ans dansés sur la 5e symphonie de Mahler, entouré de danseurs qui formeront une sorte de chœur.

« Oublie tout, et souviens-toi »

Du jeudi 14 au samedi 16 ­no­vem­bre à 20h
Tarif 15 € / Réduit 12 € / Adhérent MCJP 9 €
Réservation à partir du 15 oc­to­bre au 01 44 37 95 95
Réservation prio­ri­taire pour les adhé­rents MCJP à partir du 8 oc­to­bre
Achat des billets en ligne

- Chorégraphie, mise en scène et inter­pré­ta­tion Takuya Muramatsu
- Direction artis­ti­que Maro Akaji
- Pièce pour 8 dan­seurs

Muramatsu avait médusé le public de la MCJP avec Dobu, pièce cré­pus­cu­laire à l’humour cruel. Ce dan­seur et cho­ré­gra­phe est membre de Dairakudakan depuis 1994. Il par­ti­cipe à tous ses spec­ta­cles et occupe aujourd’hui une place essen­tielle au sein de la com­pa­gnie. En 2003, invité à l’American Dance Festival (ADF) où il pré­sente Takara Jima (L’île au trésor), il est décrit par le New York Times comme un « dan­seur de butô cha­ris­ma­ti­que ». Il retourne à New York trois ans plus tard, envoyé par l’Agence natio­nale japo­naise de la Culture pour y orga­ni­ser des work­shops. En 2011, il cho­ré­gra­phie Kokoro pour la com­pa­gnie amé­ri­caine Pilobolus, pièce qui est pré­sen­tée à l’ADF et au Joyce Theater. Oublie tout, et sou­viens-toi a été est sa toute der­nière créa­tion.
Comme pour sa pré­cé­dente pièce, il en a confié l’inter­pré­ta­tion aux dan­seurs mas­cu­lins de la com­pa­gnie. Il nous fait entrer en lui et nous entraîne à l’inté­rieur de son cer­veau tout en se deman­dant ce que sont la mémoire et la vie.

 © Junichi Matsuda

« Symphonie M »

Du jeudi 21 au samedi 23 nov et du mer­credi 27 au samedi 30 nov à 20h
Grande salle (niveau -3)
Tarif 20 € / Réduit 16 € / Adhérent MCJP 12 €
Réservation à partir du du 22 oc­to­bre au 01 44 37 95 95
Réservation prio­ri­taire pour les adhé­rents MCJP à partir du 15 oc­to­bre
Achat des billets en ligne avec com­mis­sion

- Chorégraphie, direc­tion artis­ti­que et inter­pré­ta­tion Maro Akaji
- Pièce pour 15 dan­seurs

Maro Akaji, qui a créé sa com­pa­gnie il y a 40 ans, décou­vre le butô dans les années 60 avec Hijikata, fon­da­teur de cette « danse des ténè­bres ». Il a aussi tra­vaillé avec de grands réa­li­sa­teurs de films : Kitano, Tarantino, Seijun Suzuki...
Répondant à notre sou­hait de le voir danser en solo, Akaji Maro nous a pro­posé de pré­sen­ter Symphonie M, une pièce extrê­me­ment proche du regis­tre du solo. Il l’a conçue en s’ins­pi­rant du « Livre des morts tibé­tain ». Ce texte du boud­dhisme tibé­tain décrit les états de cons­cience et les per­cep­tions se suc­cé­dant pen­dant la période qui s’étend de la mort à la renais­sance. Il danse cet état post-mortem sur la Symphonie n° 5 de Mahler entouré de dan­seurs de sa com­pa­gnie, et nous laisse libre dans notre propre inter­pré­ta­tion.

Télécharger le dossier de presse

PDF - 1.6 Mo
Dossier de presse Dairakudakan 2013

Interview d’Akaji Maro : Tracks

Septembre 2012

Dates
  • jeudi 14 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Oublie tout, et souviens-toi » à 20h00
  • vendredi 15 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Oublie tout, et souviens-toi » à 20h00
  • samedi 16 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Oublie tout, et souviens-toi » à 20h00
  • jeudi 21 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Symphonie M » à 20h00
  • vendredi 22 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Symphonie M » à 20h00
  • samedi 23 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Symphonie M » à 20h00
  • mercredi 27 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Symphonie M » à 20h00
  • jeudi 28 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Symphonie M » à 20h00
  • vendredi 29 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Symphonie M » à 20h00
  • samedi 30 novembre 2013
  • Dairakudakan - « Symphonie M » à 20h00

Avec le sou­tien de l’Agence natio­nale japo­naise de la Culture pour l’année fis­cale 2013

Maison de la culture du Japon à Paris

Spectacles