Menu

Billetterie
映画

Cinéma - 10/02 > 24/03

La danse du lion

Ozu x 36 = l’intégrale !

Projet culturel à but diplomatique dont la production est confiée aux studios de la Shôchiku. Comme Ozu connaissait déjà Kikugorô, c'est naturellement vers lui que se tournèrent ses producteurs pour lui confier ce film de commande. En 1936, ce documentaire a été projeté en avant-première dans la salle du théâtre de l’Hôtel impérial. Ozu dut suspendre le tournage d'Une auberge à Tôkyô pour réaliser ce film dans de difficiles conditions : il tourna en 1935 la partie scénique et il lui fallut attendre l'année suivante pour filmer la partie loge. en scène.
Ce documentaire ne fut jamais projeté en salle car on avait reproché à Ozu sa manière trop artificielle de présenter le Oyama (l'acteur de kabuki qui interprète des rôles féminins). En tout cas, Ozu en tira des leçons sur les questions d'interprétation dans la mise 
 
Dans le cadre des festivités de son 10e anniversaire, la MCJP présente une manifestation exceptionnelle, l’intégrale des œuvres de Yasujirô Ozu (1903-1963), dont plusieurs inédits. 
Pour parfaire cet événement d’envergure et renouer avec la grande tradition du muet, les projections de Chœur de Tôkyô et Gosses de Tôkyô sontaccompagnées d’un benshi (un récitant commentateur) et d’un orchestre. 
Occasion rare de s’approcher au plus près de l’éternel Ozu…

1935 - 19min - N&B - Studios Shôchiku Kamata
Avec Kikugorô Onoe VI - Chanté et raconté par Wafu Matsunaga - Shamisen par Izaburo Kashima, Tambour japonais par Tazaemon Mochizuki - Avec le soutien de International Culture Promotion Association (Kokusai Bunka Shinkô-kai fondée en 1934)