Menu

Billetterie
舞台公演

Spectacles - Mercredi 21 juin à 20h30

Kumonosu Quartet

Dans le cadre de la Fête de la musique

Pour la Fête de la musique, la MCJP accueille le Kumonosu Quartet, un drôle de groupe pas comme les autres qui joue sur scène musiques tziganes et folkloriques d’Europe de l’Est, chansons populaires du Japon des années 20 et 30. Entre humour et nostalgie.

Depuis ses premiers concerts dans un café de Tôkyô en 1998, le Kumonosu Quartet a rapidement trouvé un ton original en mêlant musique et septième art. Rien d'étonnant à cela quand on sait que son leader, Takushi Tsubokawa, est accordéoniste et réalisateur de films.

Ce quartet – qui n'en est plus un puisque ses membres sont maintenant au nombre de sept – accompagne de ses compositions résolument nostalgiques la projection de films muets dans de nombreux festivals de cinéma organisés dans tout l'archipel. Il compose également pour le kami-shibai , théâtre de papier pour enfants tombé en désuétude avec l'arrivée de la télévision. Le goût immodéré du Kumonosu Quartet pour les atmosphères rétro séduit un public de plus en plus large ; les grands quotidiens Asahi Shimbun et Keizai Shimbun , de même que la chaîne NHK se sont fait l'écho de leurs performances originales.

Pour le concert donné à l'occasion de la Fête de la musique, le Kumonosu Quartet interprètera des morceaux d'hier et d'aujourd'hui. Le court métrage muet Un tricycle en décembre (Jûgatsu no sanrinsha ) réalisé par Takushi Tsubokawa sera également présenté tel que cela se faisait au Japon à l'époque de l'âge d'or du cinéma muet : l'accompagnement musical sera en effet effectué sur scène par le quartet, tandis que Shojirô Kataoka commentera en direct les scènes du film et improvisera les dialogues.

Le Kumonosu Quartet a collaboré avec le saxophoniste Kazutoki Umezu (que les habitués de Jazz in Japan connaissent bien), le réalisateur Kaizô Hayashi… Il a composé la musique du film Nuages d'hier ( Utsukushiki tennen ) dont les acteurs ne sont autres que ses membres. Ce long métrage situé dans le Japon des années 30 a reçu l'an dernier le Grand prix et le Prix du public au Festival international du film de Turin.

Grande salle (niveau –3)
Entrée libre (dans la limite des places disponibles)