Menu

Billetterie
映画

Cinéma - Mardi 7 février - 16:30

Les quatre cheminées

Gosho

Dans une banlieue industrielle de Tôkyô, l'histoire d'un bébé abandonné recueilli par un couple sans enfants et leurs deux pensionnaires. Comédie, romance, drame : Gosho mêle les genres avec brio dans cet incontournable du cinéma japonais. Prix international de la paix au Festival de Berlin 1953.

Heinosuke Gosho (1902-1981) est resté dans les mémoires comme le peintre appliqué et infatigable de la vie des petites gens, en quarante années de carrière et une centaine de films. Son attachement, érigé en style, à la réalité populaire et "à la comédie des hommes dans leur vie quotidienne" va en faire le chef de file d'un genre particulier, le shomingeki (films décrivant le quotidien des gens ordinaires), qui disparaîtra dans les années 1960, mettant un terme à sa carrière de cinéaste. Ses films sont le chaînon manquant, dans notre exploration du cinéma japonais, entre les œuvres de Yasujirô Ozu et Mikio Naruse.

Partenaires

1953 / 106' / copie 35mm / VOSTF
Scénario Hideo Oguni d'après le roman de Rinzô Shiina
Avec Ken Uehara, Kinuyo Tanaka, Hiroshi Akutagawa