Menu

予約・購入
映画

Cinéma - sam. 25 sep. 2021 à 15h

Fukushima 2011-2021

Fukushima 2011--2021

Dix ans après la catastrophe de Fukushima et le grand séisme de l’Est du Japon, nous souhaitons vous présenter l’œuvre documentaire de Keïko Courdy. Elle filme chaque année dans la zone depuis 2011 créant des liens de confiance avec les habitants et les liquidateurs de la centrale. Son dernier film, L’île invisible, projeté ici en avant-première, s’inscrit dans la lignée du motif documentaire qu’elle a commencé à tisser au lendemain de la catastrophe avec Au-delà du nuage et le projet Fukushima Documentary Project. Elle essaye de capter la voix du territoire lui-même, montrant la vie et les traumatismes cachés des réfugiés, révélant le quotidien des liquidateurs, mettant en perspective ces histoires personnelles généralement effacées derrière l’histoire officielle, et la violence invisible à l’œuvre dans ces zones, marquées par une catastrophe nucléaire.




Avant-première -15H
L’île invisible – Fukushima à la recherche de l’esprit de la zone... 
Débat à l'issue de la projection avec la réalisatrice Keïko Courdy et Michaël Ferrier


2021 / 1H27 / VOSTF
PRIX DU MEILLEUR LONG-MÉTRAGE DOCUMENTAIRE AU FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM URANIUM RIO 2021
This image has an empty alt attribute; its file name is IleInvisible-Laurel-Winner-DOCUMENTARY-Uranium-Film-Festival-2021-jpg.jpg

Un film documentaire sur la zone d’exclusion de Fukushima. Une histoire de nature, d’hommes, de femmes et de défaite technologique. Les liquidateurs de la centrale ouvrent leur quotidien à la caméra.

This image has an empty alt attribute; its file name is ileinvisible.png


Michaël FERRIER est écrivain, professeur à l’Université Chuo (Tokyo), directeur du Groupe de recherches Figures de l’Étranger. Auteur de nombreux textes sur l’art et la littérature, il a aussi signé plusieurs récits et romans, dont Mémoires d'outre-mer (Prix Franz-Hessel, 2015), François, portrait d'un absent (2018, Prix Décembre), aux éditions Gallimard. Depuis Fukushima, récit d’un désastre (Gallimard, 2012, Prix Édouard-Glissant), il n’a cessé de réfléchir à cette catastrophe et à ses implications culturelles, politiques et artistiques, comme en témoignent Notre ami l’atome (écrits cinématographiques, avec le cinéaste Kenichi Watanabe), Gallimard, 2021, et l’ouvrage collectif sous sa direction Dans l’œil du désastre : créer avec Fukushima, éditions Thierry Marchaisse, 2021 (avec Makoto Aida, Takashi Arai, Chim↑Pom, Hikaru Fujii, Nobuhiro Suwa, etc.).
 




18H
Au-delà du nuage *Yonaoshi 3.11  
2013 - 1H34MIN - VOSTF

Entre 2011 et 2012, Keiko Courdy est partie à la rencontre des habitants de Fukushima, mais aussi de nombreuses personnalités japonaises connues et engagées dans la société: ancien premier ministre pendant la crise, écrivains, artistes, architectes, activistes antinucléaires... Ces témoignages exceptionnels montrent les contradictions d’une population qui se relève seule d’un traumatisme. Beaucoup rêvent d’un «Yonaoshi», un renouvellement du monde, mais est-ce possible? Peut-on changer nos comportements ?

Une projection à Genève pour commémorer les 3 ans de Fukushima | Tribune de  Genève


 


 

Grande salle (niveau -3)
Tarif 6 € / réduit et adhérent mcjp 3 €