Menu

予約・購入
舞台公演

Spectacles - Vendredi 28 et samedi 29 janvier 2005 à 20h30

MIYAZAWA

Europe Tour 2005

J-pop à la MCJP ! Un concert du groupe MIYAZAWA est un événement à ne pas rater. Sur scène, dix musiciens venus du Japon, du Brésil et de Cuba. A leur tête, le chanteur Kazufumi Miyazawa qui est également le leader de The Boom, machine à hits depuis 89 dont le single Shima Uta s'est vendu à 1,5 million d'exemplaires. De la pop aux accents de rock, de musique d'Okinawa et de rythmes latino-américains.

Kazufumi Miyazawa commence à connaître le succès en 89, lorsqu'il devient le chanteur de The Boom. En 93, il compose le single Shima Uta (Chant des îles) qui est rapidement un énorme succès. Cette mélodie empreinte des sonorités d'Okinawa sera reprise dans le monde entier, de la Chine à l'Angleterre en passant par la Jamaïque. En Argentine, c'est le musicien et acteur Alfredo Casero qui l'interprète… en japonais ! Elle devient un tube phénoménal et remporte quatre " Premios Gardel a la Musica ", l'équivalent de nos Victoires de la musique. Elle sera même choisie comme chanson de l'équipe argentine de football lors de la Coupe du monde de 2002. Depuis Shima Uta, The Boom enregistre des chansons inspirées par la musique d'Okinawa sur tous ses nouveaux albums. En 2002, le groupe sort une compilation de ces chansons intitulée Okinawa - Watashi no shima (Okinawa, mon île). Miyazawa enregistre également sur son 3e album solo plusieurs chansons influencées par la musique de ces îles du sud du Japon. 
Dix ans après sa création, Shima Uta est un standard international et reste sans doute la " chanson d'Okinawa " la plus connue au Japon.
 
 
Kazufumi Miyazawa a enregistré quatre albums en solo depuis 98. Le premier, Sixteenth Moon, est produit par le producteur de Sting. Plusieurs chansons de son deuxième album, Afrosick, sont écrites par des artistes de la nouvelle scène brésilienne, tels que Lenine et Carlinhos Brown. En 2002, pour l'enregistrement de son 3e album solo, Miyazawa, il se rend au Brésil, en Argentine, à New York, Tôkyô et Okinawa. Sur Spiritek, sorti en janvier 2004, il reprend des chansons qu'il a composé initialement pour d'autres artistes. 
Miyazawa écrit également des essais, des poèmes, joue dans des films et des séries télévisées.
Après une série de concerts en Amérique du Sud en août dernier, le groupe MIYAZAWA lance à Paris sa tournée européenne. Les dix musiciens qui composent cette formation viennent d'horizons géographiques et musicaux différents. Affectionnant le mélange des genres, Kazufumi Miyazawa a su bien s'entourer : son groupe comprend un grand guitariste rock-folk, le percussionniste de l'Orchesta de la Luz, le bassiste de Lä-Ppisch (groupe hybride de punk et pop), un trompettiste cubain, un percussionniste brésilien…
 
Pour ses concerts à la MCJP, MIYAZAWA invite la chanteuse brésilienne Catia. Née à Rio de Janeiro, elle y chante dans de grandes boîtes de nuit puis participe à des revues brésiliennes à Broadway et à Paris où elle décide de s'installer. Elle investit le Baiser Salé, le Memphis Melody (où elle " jamme " avec Sarah Vaughan), chante aux festivals de Nice (de 90 à 92 avec " Boto nuevos tempos "), de Montreux… On la retrouve également aux côtés de Touré Kunda, Patrick Bruel, Didier Sustrac, Chico Buarque... " La " chanteuse brésilienne de Paris apportera une pointe de bossa nova et de samba aux concerts parisiens de MIYAZAWA qui poursuivra son Europe Tour 2005 en Bulgarie, en Pologne, en Russie et en Angleterre.
Grande salle (niveau -3)
Tarif fauteuil 12€ / Tarif réduit 9€ / Tarif membre MCJP 7€
Places debout 9€ / Tarif réduit 7€ / Tarif membre MCJP 5€
Réservation ouverte à partir du 7 janvier au 01 44 37 95 95 du mardi au samedi de 12h30 à 18h30 
Réservation prioritaire pour les membres MCJP ouverte à partir du 4 janvier 
Photos © Kazumi Takahashi, DR
 
  Avec soutien de    Five D Un évènement FIP

Partenaires

Kazufumi Miyazawa > chant
Genta > batterie
tatsu > basse
Hiroshi Takano > guitare 
Kenji Imafuku > percussions 
Marcos Suzano > percussions 
Fernando Moura > claviers
Luis Valle > trompette 
Claudia Oshiro > chant
Reiko Tsuchiya > violon, erhu (violon chinois)
Invitée : Catia