Menu

予約・購入
講演会

Conférences - mar. 18 jan. 2011 à 13h30

Jômon, bientôt patrimoine mondial ?

シンポジウム「世界遺産を目指す縄文」

Mardi 18 janvier 2011 de 13h30 à 18h30

Ce colloque a pour but de présenter le patrimoine culturel de l’époque Jômon (13 000 av. J.-C. – 400 av. J.-C.). Au long de cette période de la préhistoire, les habitants de l’archipel japonais ont élaboré une culture exceptionnelle, réalisant des poteries (parmi les plus vieilles du monde), utilisant la laque... Dans l’histoire de l’Asie de l’Est, le peuple Jômon est aussi le premier à vivre de manière sédentaire, plusieurs milliers d’années avant l’arrivée de la riziculture venue du continent. 
Des spécialistes japonais présenteront quinze sites archéologiques représentatifs de Jômon situés dans le Hokkaidô et le nord de la région du Tôhoku. L’inscription de ces sites sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco est leur objectif. Puis des archéologues français et des chercheurs anglais et japonais développeront une discussion autour de la culture Jômon vue sous l’angle anthropologique. 
Au Néolithique, quand s’épanouissait la culture Jômon, les hommes commencèrent à utiliser activement de nouvelles techniques et leur environnement naturel. Comment pouvons-nous aujourd’hui évaluer cette culture Jômon dans l’histoire de l’humanité ? Pour clore ce colloque, Susumu Yamagami jouera du Tsugaru-jamisen, luth de la région du Tôhoku.

Intervenants :
Tatsuo Kobayashi pro­fes­seur émérite a l’Université de Kokugakuin
Tetsuo Kikuchi pro­fes­seur émérite a l’Université de Waseda
Yasuhiro Okada Cultural Properties Protection Division, Board of Education, Aomori Prefecture
Jean-Paul Demoule pro­fes­seur à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
Arnaud Nanta cher­cheur au CNRS, Centre de recher­ches sur le Japon
Laurent Nespoulous cher­cheur à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales
John Mack pro­fes­seur à l’University of East Anglia 
Simon Kaner cher­cheur à Sainsbury Institute for the Study of Japanese Arts and Cultures
Akira Matsuda cher­cheur à Sainsbury Institute for the Study of Japanese Arts and Cultures

Petite salle rez-de-chaus­sée 
Entrée libre dans la limite des places dis­po­ni­bles 
Co-orga­ni­sa­tion Centre pour l’ins­crip­tion des sites archéo­lo­gi­ques 
de Jômon sur la liste du patri­moine mon­dial de l’Unesco 
(dépar­te­ments du Hokkaidô, Aomori, Iwate, Akita) 
et The Sainsbury Institute for the Study
of Japanese Arts and Culture

Avec le concours de Noriko Ohta
En japo­nais et en fran­çais avec tra­duc­tion simul­ta­née de ces deux lan­gues