Menu

予約・購入
展覧会

Exposition - 22 avr. > 5 juil. 2009 à 12h

L’esprit du budô-L’histoire des arts martiaux au Japon

「武道の精神」展(国際交流基金海外巡回展)

L’histoire des arts martiaux au Japon a plus de mille ans. Cette exposition présente l’évolution des techniques de combat des samouraïs au cours des siècles. Elle montre leur récente transformation en disciplines sportives, parfois même en sports olympiques, et la façon dont les mangas se les sont appropriées. Vaste tour d’horizon qui souligne le fait que pour le budô, c’est-à-dire l’ensemble des arts martiaux, il est essentiel de développer le corps mais aussi l’esprit.

La première section de l’exposition relate les étapes marquantes de la transformation des équipements guerriers au Japon, du VIIIe siècle, quand l’influence chinoise sur les arts militaires s’estompe, jusqu’à la fin du XIXe siècle, lorsque les techniques martiales semblent incompatibles avec la modernisation du pays. La grande diversité des armes et armures japonaises est suggérée avec une petite, mais étonnante, sélection de cuirasses, casques, sabres, etc. Si elles n’ont pas la valeur des pièces originales, les répliques exposées ont le mérite d’être plus fidèles à l’apparence qu’avaient ces objets à l’époque de leur fabrication.

Avec la Restauration Meiji de 1868, le Japon s’occidentalise et les techniques de combat traditionnelles (les bujutsu) tombent en désuétude. Pourtant, leur réorganisation en budô durant les XIXeet XXe siècles leur apporte un nouveau souffle. Les arts martiaux sont aujourd’hui des sports de combat pratiqués dans le monde entier. Cette deuxième section de l’exposition présente au moyen de panneaux les neuf fédérations japonaises d’arts martiaux : des disciplines aussi populaires que le judo ou le karaté côtoient des méconnues comme le Shôrinji Kempô ou le naginata.

Ces neuf organismes qui composent la Japanese Budo Association sont : All Japan Judo Federation, All Japan Kendo Federation, All Nippon Kyudo Federation, Japan Sumo Renmei Foundation, Japan Karatedo Federation, Aikikai Foundation, Shorinji Kempo Federation, All Japan Naginata Federation, All Japan Jukendo Federation.

La troisième section est consacrée aux liens entre pop culture et arts martiaux. Les mangas dont les héros vivent de leur sabre dans le Japon féodal sont bien connus des lecteurs japonais. De même, ceux qui traitent de formes de budô actuelles telles que le judo, le sumo ou le karaté sont extrêmement populaires de nos jours. L’exposition se termine sur une sélection de mangas qui montrent la relation étroite que les Japonais d’aujourd’hui entretiennent avec le budô et la manière dont ils l’ont intégré dans leur vie.

Autant de clés indispensables à la compréhension des valeurs prônées par le budô.

Organisation: Fondation du Japon, Maison de la culture du Japon à Paris, Association pour la MCJP