Menu

予約・購入

Du mercredi 26 juin au mercredi 31 juillet 2002

Carnets de voyages au Japon

Exposition

Quatre artistes francophones présentent leurs œuvres sur le thème du Japon, pays où ils se sont récemment rendus pour la première fois. Ils nous proposent à travers leurs photographies et leurs illustrations un voyage pluriel et contrasté.

Virginie Broquet
Diplômée de des Arts Décoratifs de Strasbourg en 1992, Virginie Broquet obtient cette année-là le 1er prix du Festival d'Angoulême. Elle partage son temps entre la presse (Le Monde, Vogue, Le Nouvel Observateur…), la bande dessinée (Casterman, À Suivre), l'édition (Le Seuil, Syros), la publicité (Savora, Rolex, Virgin), la mode (Xuly Bët, Isabel Marant) et les expositions (Paris, Bratislava, Bastia, Tôkyô, Nice…). 
Elle nous présente des œuvres sur papier de technique mixte ayant pour thème Tôkyô. Des couleurs éclatantes, des collages surprenants, un coup de crayon talentueux : Virginie Broquet porte un regard tendre, critique ou amusé sur l'environnement quotidien des Japonais. 
Marc Deneyer
Né à Bruxelles en 1945, Marc Deneyer est graphiste et musicien de formation. Il se consacre à la photographie depuis 1982. Autodidacte, il étudie le " Système des zones " d'Ansel Adams et fait un stage sur cette technique avec Serge Gal. A partir de 1986, il expose en France puis à l'étranger : Europe, Japon… Ses œuvres font partie de nombreuses collections publiques et privées, telles que la Bibliothèque Nationale de France, le Fonds National d'Art Contemporain… En 2000, il est résident de la Villa Kujoyama, résidence d'artistes du gouvernement français située à Kyôto.
 
" Mon sujet de prédilection est toujours la nature - la plupart du temps à travers le paysage - même si le portrait, les jardins surtout et avec eux l'image que l'homme s'est faite de la nature, jalonnent mon travail.
J'ai compris qu'au fond, je ne photographie que moi-même. Où que j'aille, j'emmène avec moi forces, faiblesses, aspirations et ce sont elles que je retrouve à travers les " paysages " que je photographie. La photographie agit alors comme un outil de connaissance de soi-même. "
 
Hélène Moulonguet
 Après une formation au tirage noir et blanc au laboratoire Publimodi, elle rencontre et devient l'assistante de Bettina Rheims. Elle commence la réalisation de carnets sur une certaine idée du paysage et de la mémoire. Le ministère de l'Agriculture lui commande un travail autour de la situation de la forêt française. En 1999, suite à un partenariat avec Usinor, elle publie aux Editions Actes Sud L'acier sauvage, recueil de photographies consacrées au travail dans l'industrie sidérurgique. Elle expose également à l'espace Electra de la Fondation Electricité de France. Elle a illustré le livre Stéphane Zweig et Vienne, à paraître aux Editions du Chêne.
" Loin des idées préconçues que je pouvais avoir de Tôkyô, j'ai trouvé pendant ce séjour une véritable poésie dans cette ville moderne, créative et j'ai voulu rendre hommage à la fois à la paix qui y règne et à l'harmonie qui saisit le promeneur. " 
François Place 
Né en 1957, cet illustrateur de livres pour enfants fait des études à l'école Estienne. Il écrit et illustre une série de documentaires sur les navigateurs, les explorateurs et les marchands (1988-90, Gallimard Jeunesse) et illustre L'île au trésor de Stevenson (1995, Gallimard Jeunesse). En 1992 paraît Les Derniers Géants (Casterman), un album sur les enjeux de la découverte d'un peuple, qui a reçu, notamment, le Grand prix du livre de jeunesse 1992. De 1996 à 2000, il publie l'Atlas des géographes d'Orbae sur 26 contrées imaginaires. Fasciné par le Japon depuis l'enfance, François Place brosse dans Le Vieux fou de dessin un portrait respectueux et amusé du maître de l'estampe Hokusai. 
S'inspirant des rouleaux peints japonais, il nous retrace, sous la forme de rouleaux superbement illustrés, son " voyage naïf au pays du soleil levant ".
 
Marc Deneyer
Né à Bruxelles en 1945, Marc Deneyer est graphiste et musicien de formation. Il se consacre à la photographie depuis 1982. Autodidacte, il étudie le " Système des zones " d'Ansel Adams et fait un stage sur cette technique avec Serge Gal. A partir de 1986, il expose en France puis à l'étranger : Europe, Japon… Ses œuvres font partie de nombreuses collections publiques et privées, telles que la Bibliothèque Nationale de France, le Fonds National d'Art Contemporain… En 2000, il est résident de la Villa Kujoyama, résidence d'artistes du gouvernement français située à Kyôto.
" Mon sujet de prédilection est toujours la nature - la plupart du temps à travers le paysage - même si le portrait, les jardins surtout et avec eux l'image que l'homme s'est faite de la nature, jalonnent mon travail.
J'ai compris qu'au fond, je ne photographie que moi-même. Où que j'aille, j'emmène avec moi forces, faiblesses, aspirations et ce sont elles que je retrouve à travers les " paysages " que je photographie. La photographie agit alors comme un outil de connaissance de soi-même. "

François Place 
Né en 1957, cet illustrateur de livres pour enfants fait des études à l'école Estienne. Il écrit et illustre une série de documentaires sur les navigateurs, les explorateurs et les marchands (1988-90, Gallimard Jeunesse) et illustre L'île au trésor de Stevenson (1995, Gallimard Jeunesse). En 1992 paraît Les Derniers Géants (Casterman), un album sur les enjeux de la découverte d'un peuple, qui a reçu, notamment, le Grand prix du livre de jeunesse 1992. De 1996 à 2000, il publie l'Atlas des géographes d'Orbae sur 26 contrées imaginaires. Fasciné par le Japon depuis l'enfance, François Place brosse dans Le Vieux fou de dessin un portrait respectueux et amusé du maître de l'estampe Hokusai. 
S'inspirant des rouleaux peints japonais, il nous retrace, sous la forme de rouleaux superbement illustrés, son " voyage naïf au pays du soleil levant ".

Horaires du mardi au samedi de 12h à 19h / Nocturne le jeudi jusqu'à 20h
Petite salle (rez-de-chaussée) 
Entrée libre