Menu

予約・購入
展覧会

Exposition - Du 29 janvier au 28 mars 2020 - de 12h à 20h

Yuya Tsukahara + contact Gonzo

トランスフィア#7 塚原悠也+コンタクトゴンゾ watching you surf on beautiful accidents

watching you surf on beautiful accidents

Transphère #7

AUTOUR DE L'EXPOSITION

PERFORMANCE DE CONTACT GONZO
JEUDI 26 MARS · 19H-19H30
SALLE D’EXPOSITION (NIVEAU 2)

ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION À PARTIR DU 27 FÉVRIER   

Pour assurer la sécurité des visiteurs pendant la performance (de 19h à 19 h30 le 26 mars), l’accès à la salle d’exposition sera autorisé aux personnes en possession de leur réservation ''performance" 

 

 

CINÉMA
VENDREDI 28 FÉVRIER · 19H PETITE SALLE (REZ-DE-CHAUSSÉE)
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION 
minima moralia – un film de contact Gonzo


contact Gonzo est un collectif d’Osaka dont les performances se caractérisent par la rudesse des contacts physiques et rappellent des combats de rue ou, parfois, des chorégraphies. Créé en 2006 par Yuya Tsukahara, il transgresse avec insouciance les codes de la danse contemporaine, tout comme Hunter S. Thompson, pionnier du journalisme gonzo, rejetait les conventions de la presse écrite. Le collectif s’est rapidement fait remarquer en diffusant sur YouTube les vidéos de ses performances dans les lieux les plus divers : espaces publics, parcs, galeries, musées... Les photos et les vidéos à l’aspect simple, brut et résolument amateur font aujourd’hui encore partie intégrante du travail de contact Gonzo.

« watching you surf on beautiful accidents » est la première exposition en France de ce trublion de la scène artistique japonaise, prisé des milieux du spectacle vivant et de l’art contemporain. Composée de deux parties, l’exposition présentera plusieurs vidéos qui permettront de découvrir la radicalité et la fraîcheur des performances de contact Gonzo où se perçoit l’influence de Tatsumi Hijikata, le fondateur de la danse butô. Yuya Tsukahara, cofondateur et membre actuel du collectif, a également conçu une installation constituée notamment de courroies transporteuses, métaphore de la vitesse urbaine.

« Le corps est véritablement marqué au quotidien par des accidents petits ou grands, il les subit et parfois il parvient à les maîtriser comme un surfeur maîtrise une vague sur sa planche, en appliquant des règles de mécanique. »

Yuya Tsukahara

Commissaire de l’exposition : Aomi Okabe, Directrice artistique de Transphère​

 

PERFORMANCE ET RENCONTRE
MARDI 28 JANVIER · 18H-20H GRANDE SALLE (NIVEAU -3)
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION À PARTIR DU 7 JANVIER 



Performance de contact Gonzo > 18h-18h30
Rencontre avec contact Gonzo et Fabrice Hyber animée par Aomi Okabe (commissaire de l’exposition) > 18h45- 20h

PERFORMANCE
MERCREDI 29 JANVIER · 19H-19H30 GRANDE SALLE (NIVEAU -3)
ENTRÉE LIBRE SUR RÉSERVATION À PARTIR DU 7 JANVIER  
Performance de contact Gonzo




 

Salle d’exposition (niveau 2)
mardi-samedi > 12h-20h
Entrée libre
Organisation : MCJP, Association pour la MCJP

Avec le soutien de

Résultat de recherche d'images pour "fondation sasakawa"

en partenariat avec

logo

Résultat de recherche d'images pour "slash paris logo"

 

Journal La Terrasse


© Takuya Mazumi