Menu

予約・購入
映画

Cinéma - Les samedis, du 31 mai au 21 juin

Cycle de documentaires

Taishû engeki – Caméra à l’épaule côté jardin 
2005 / 52' / VOSTF / vidéo
 
Un film de Pascal Griolet et Yann Dedet 
 
Le théâtre populaire traditionnel (taishû engeki) compte aujourd'hui une centaine de troupes de type familial, constituées en général d'une douzaine de personnes. Ces troupes se produisent pendant un mois en un lieu et y présentent un spectacle différent tous les jours, trois heures en matinée et trois heures en soirée. Leur objectif est de fidéliser le public et de parvenir à faire salle pleine jusqu'à la fin du mois. Le ouï-dire joue un grand rôle lorsqu’il y a concurrence entre plusieurs troupes, à Tôkyô ou Ôsaka..
C'est le monde des « herbes flottantes » tel que l'a dépeint Yasujirô Ozu dans deux célèbres films. Ce documentaire présente une matinée dans un célèbre petit théâtre du quartier d'Asakusa à Tôkyô.
Yann Dedet est cinéaste (Le Pays du chien qui chante) et monteur de François Truffaut et de Maurice Pialat.
Pascal Griolet est maître de conférences de langue et civilisation japonaises à l'Institut National des Langues et Civilisations Orientales
 
 
Blessures atomiques 
2006 / 53' / VOSTF / vidéo
 
Un film de Marc Petitjean
A 89 ans, le docteur Shuntarô Hida continue de soigner des survivants de la bombe atomique d'Hiroshima. Le film retrace le parcours de cet homme charismatique et engagé et démontre comment, à partir des études faites sur les victimes de la bombe par des scientifiques américains, le terrible danger des radiations a été minimisé pour favoriser le développement du nucléaire civil et militaire, malheureusement en dehors de toute préoccupation de santé publique.
Marc Petitjean est cinéaste, photographe, scénographe et enseigne la vidéo à l'École Nationale supérieure des arts décoratifs de Paris. Il s'est interrogé sur l’art et la création avec des films sur Renzo Piano, César, les beaux-arts de Nancy. Il s'est aussi orienté vers des sujets plus sociétaux, mettant en lumière des individus singuliers confrontés à des réalités sociales, économiques ou politiques, avec des films tels que L'École de la police, Les Orphelins de Duplessis, Blessures atomiques, Délocalisations. Son dernier film, Zones Grises, ouvre la voie vers un cinéma plus introspectif sous forme d’essai.
En tant que scénographe il a réalisé des décors de films, notamment pour Jean-Pierre Denis, Amos Gitaï et Paolo Barzman, ainsi que des expositions pour la Cité des Sciences, la Grande Arche de la Défense, le Futuroscope et le Grand Palais.
 
 
Ma dernière demeure
2006 / 80' / VOSTF / vidéo
 
Un film de Tatsuya Yamamoto
Matsu Yamamoto, 89 ans, mène une existence paisible dans la maison qu’elle occupe seule depuis le décès de son mari. Sa vie est bouleversée par la démolition de sa maison et son installation auprès de son fils et sa belle-fille. Tatsuya Yamamoto, remarqué pour son documentaire sur de jeunes boxeurs, Gym, dresse un portrait touchant de sa grand-mère.
Tatsuya Yamamoto est né en 1966 dans le département de Shizuoka, il a travaillé pour Dentsû Prox (anciennement Dentsû Film Company) dans la section consacrée aux films d’entreprise. Sa rencontre avec Junichi Segawa, un des plus grands cameramen japonais, sera déterminante et l’orientera vers la réalisation de documentaires. En 2000, il quitte Dentsû pour se consacrer à la réalisation de ses propres documentaires. Prix Jean Vigo du meilleur réalisateur au Festival International de cinéma documentaire de Navarre Punto de Vista.
 
 
Programme de courts métrages de Yûki Kawamura, artiste vidéaste
 
Yûki Kawamura, artiste vidéaste né à Kyôto en 1979, vit et travaille à Paris. Profondément imprégné de la culture japonaise, ses travaux se caractérisent par un style épuré, minimaliste, sans néanmoins manquer de poésie et d’onirisme. Il nous mène dans un monde où glissent ses perceptions, un monde bienveillant, le nôtre, que nous n’avons pas su aussi bien regarder. De ses images - encadrées d’une sonorité composée par Yoshihiro Hanno - où se mêlent nature et modernité, artificiel et organique, se dégage une étonnante sensation de paix.
La punition 
2007 / 20' / VOSTF / vidéo
 
Dans Paris. Un producteur de film, alcoolique, charge un détective privé d'espionner sa femme, actrice, afin de savoir si elle l'aime toujours. Le détective découvre une relation de couple et de famille absurde, mortelle.
 
Spark 
2008 / 35' / VOSTF / vidéo
 
Dans le Japon d'aujourd'hui, un jeune garçon fasciné par la nature attend la naissance prochaine de son petit frère. Alors qu'il est confronté à la mort pour la première fois, Yû tente d'accepter le monde avec ses propres yeux.
Les samedis, du 31 mai au 21 juin
 
Petite salle (rez-de-chaussée)
Tarif 4 € / Tarif réduit 3 €
Photos DR
 
Programme
Samedi 31 mai
17h Blessures atomiques*
19h Programme Yûki Kawamura * Samedi 14 juin
17h Programme Yûki Kawamura 
19h Ma dernière demeure
Samedi 7 juin
17h Ma dernière demeure
19h Taishû engeki* Samedi 21 juin
17h Taishû engeki*
19h Blessures atomiques