Menu

Billetterie
舞台公演

Spectacles - mer. 5 / jeu. 6 dec. 2018 à 20h

No Name Horses

Big band dirigé par Makoto Ozone

Un concert de jazz inédit avec le big band No Name Horses dirigé par le pianiste Makoto Ozone. 

Peu après avoir étudié au Berklee College of Music, Makoto Ozone acquiert une renommée internationale en partant en tournée avec Gary Burton. Il poursuit sa carrière de musicien dans le jazz, même si, récemment, il s’est fait remarquer dans le milieu de la musique classique en étant notamment invité en tant que soliste par l’Orchestre philharmonique de New York. C’est sa participation à l’âge de 12 ans à un big band japonais de jazzmen qui est à l’origine de sa passion pour la musique. Cette expérience l’incitera à former en 2004 No Name Horses avec quinze musiciens de jazz de l’archipel, parmi lesquels plusieurs leaders de groupes réputés. Ce big band au répertoire éclectique et original est apprécié d’emblée au Japon, mais aussi dans plusieurs autres pays. Il enchaîne les tournées au Japon et se produit aux États-Unis (IAJE à New York), en France (Festival International de Piano de La Roque d’Anthéron), en Écosse (Festival de jazz d’Edimbourg)... Pour son premier concert à Paris, No Name Horses interprètera le chef-d’œuvre de Gershwin, Rhapsody in Blue, avec des arrangements pour big band d’Ozone. Cette œuvre qui mêle des éléments de musique classique et de jazz, permettra à Makoto Ozone de déployer tout son talent, notamment lors d’improvisations virtuoses. Des compositions d’Ozone et de membres de No Name Horses seront également au programme. 

 

 




Makoto Ozone sera en concert solo le 8 décembre 2018 à la Maison de la musique de Nanterre!
Programme classique et improvisation jazz seront au rendez-vous. Plus d'informations > https://www.maisondelamusique.eu/saison-2018-2019/makoto-ozone/

Enfant prodige, Makoto Ozone est initié à la musique par son père, qui lui enseigne l’orgue ; dès son plus jeune âge, il se produit dans des émissions de télévision et impressionne le public japonais par ses improvisations. Choisissant de se consacrer entièrement au piano, il n’a que 15 ans lorsqu’il participe en soliste aux plus grands festivals de jazz japonais. Après un brillant cursus à la Berklee School of Music de Boston, il décroche un contrat exclusif avec la firme CBS - première pour un artiste japonais - et signe un premier album de ses compositions. Engagé la même année comme pianiste et compositeur par Gary Burton, qu’il accompagne en tournée mondiale, il donne aussi un premier grand récital en solo à Carnegie Hall. On a pu le voir depuis, en concerts ou en studio, aux côtés de musiciens tels que Chick Corea, Michel Petrucciani, Peter Erskine ou Paquito D’Rivera. En 1996 il crée son propre trio, qui a publié de nombreux enregistrements, dont un magnifique hommage à Oscar Peterson, son compositeur fétiche ; son album en duo avec Gary Burton a par ailleurs été sélectionné pour les Grammy Awards en 2003. Ouvert à tous les genres de musique, Makoto Ozone se produit aussi dans les concertos de Mozart, Beethoven, Gershwin, Bernstein, enthousiasmant chaque fois le public notamment dans ses stupéfiantes cadences improvisées. En 2018, il enregistre au Lincoln Center Rhapsody in Blue et The Age of Anxiety avec la NY Philharmonic sous la direction de Alan Gilbert (« Beyond Borders » / Universal Music Japan).

 

Grande salle (niveau -3)
Tarif 22 € / réduit 19 €
Adhérent mcjp 16 €
Réservation à partir du 5 octobre (www.mcjp.fr)
Organisation : Fondation du Japon
Avec la collaboration de M.Hirasa Ltd.

 

 


 


Résultat de recherche d'images pour "JAL"

 

 

Image associée