Menu

Billetterie

Dossier sur le peintre Itô Jakuchû

伊藤若冲

A l'occasion de l'exposition Jakuchû : Le Royaume coloré des êtres vivants qui se tiendra cet automne au Petit Palais dans le cadre de la saison culturelle "Japonismes", voici un dossier afin de découvrir l'oeuvre de ce peintre majeur de l'ère Edo (1603-1867).

Né à Kyôto, Itô Jakuchû (1716 - 1800), qui reprend d'abord le commerce familial, se consacre sur le tard à sa carrière artistique. Il s'affirme toutefois comme un artiste en rupture avec les conventions de l'époque. Bien que considéré comme un excentrique pour son goût des sujets inhabituels et son indépendance par rapport aux écoles de peinture de l'époque, il gagne rapidement les faveurs du public. 

Observateur infatigable du règne animal, il se passionne pour des espèces communes d'oiseaux, de poissons, de fleurs sauvages qu'il reproduit avec un réalisme qui tirera vite vers une forme d'"expressionisme" dans des compositions hautement dynamiques. Des poules et coqs magnifiés foisonnent dans des peintures bidimensionnelles aux couleurs vives et éclatantes, où s'observent de subtiles différences de textures et d'éclat.

Son style éblouissant atteint son apogée avec la série de trente rouleaux verticaux Images du royaume coloré des êtres vivants (Dôshoku sai-e), réalisée sur près d'une décennie, vaste échantillonage de la flore et de la faune, aussi bien terrestres que marines.

La fascination qu'exerce le peintre traverse les âges et son oeuvre est largement appréciée de nos jours au Japon, allant jusqu'à inspirer le collectif teamLab qui crée des oeuvres numériques à partir des peintures de Jakuchû, en qui ces artistes voient un précurseur du pixel art.

(MET - Rogers Fund, 1925)